Rahan a deux cauchemars dans la vie.

La mécanique et la plomberie.

 

Ca a un effet sur lui, tu peux pas imaginer.

Alors la mécanique, il n’aime pas mais il sait faire. C’est mieux d’être indépendant avec la vie qu’on mène.

N’empêche, il se passe quelque chose au niveau du cerveau chez lui dès qu’on a un souci mécanique, faut le vivre pour le croire.

 

A la moindre panne, au moindre problème, c’est comme si il passait en mode survie. Tous les neurones se désintègrent, sauf un qui se retrouve affolé dans un vide intersidéral.

De fait, l’unique survivant lui ordonne de se déconnecter totalement. Mode survie je te dis.

A chaque fois qu’on a eu une panne moteur, Rahan s’est fermé comme une huitre et … est allé dormir.

La première fois ça surprend. Après tu t’y fais. Tu t’organises pour occuper ton temps libre en comptant ses ronflements et tu t’organises surtout pour pouvoir te barrer loin loin loin avant son réveil. Parce qu’à son réveil, il se met à la mécanique. Et quand il fait de la mécanique, Rahan l’eau qui dort est en forme. Ca gueule ça tape ça casse ça se blesse, ça dit des mots que tu ne savais même pas qu’ils existaient. Ca fait marrer Timousse qui n’a pas peur de tremper ses mains dans le cambouis pour aider son père.

 

Notre moteur a trente ans et Rahan a décidé de le changer pour un neuf. Sa décision sera peut être à l’origine d’un divorce, le notre, parce que pour ce faire, il devra partir en Sardaigne. Où il a trouvé un chantier qui peut nous le poser, moyennant l’assurance pour nous de passer au régime spag pendant plusieurs années. Le chef du chantier lui a annoncé que la pose du moteur pourrait lui prendre entre une semaine et un mois.

 

Sérieux ? y’a que moi que ça choque ? Non parce que Rahan l’annonce fièrement comme ça hein ! une semaine à un mois. Le mec, il a juste à mettre le bateau à terre, retirer le vieux moteur, poser le nouveau moteur, faire les tests et ça peut lui prendre une semaine … à un mois ????

 

-       Tu lui as dis qu’on vivait à bord ?

-       Oui, il le sait, mais il préfère être prudent pour qu’on ne soit pas surpris si ça prend plus longtemps.

-       Ah ça y’a pas photo ! C’est même la prudence incarnée ! mais entre une semaine et un mois … quand même …

-       Y’a trois semaines.

Ok.

Je te dis. Moteur = un neurone.

 

Ca fait des mois que Rahan a ce projet en tête et que je refuse d’en parler. Il dit que je fais l’autruche, mais la perspective d’être séparée de mon cocon pendant une semaine à un mois (plus le trajet aller – retour) a un effet bloquant. Chacun fait ce qu’il peut avec son unique neurone.

Dernièrement, il a bien fallu que j’en discute (un peu) avec lui, parce qu’il y a quand même une sacré organisation.

Attention, on cause moteur, Rahan est en mode survie donc.

-       Ce qui m’ennuie, c’est que quand j’irai récupérer le bateau (au bout d’une semaine à un mois) il faudra que je verse le solde. Et en fonction des travaux et des pièces qu’il aura changées, je n’ai aucune idée de la somme à lui payer.

-       Et ? il est où le problème ?

-       Et bien pour le payer. Je vais devoir me déplacer avec une forte somme d’argent en espèces sur moi !

-       Ah bon ??? en espèces ???? mais pourquoi ? c’est du non déclaré ?

-       Ben si pourquoi ?

-       Ben alors pourquoi des espèces ?

-       Pour le payer.

Je sens que la conversation va être longue.

 

-       Mais pourquoi tu veux le payer en espèces ? C’est lui qui t’a demandé ?

-       Mais non !!!! (et là il me regarde genre mais elle est débile ou quoi ????)

-       Ben alors pourquoi tu veux le payer en espèces ?

-       Et je fais comment hein ? La Sardaigne c’est pas la France.

Han !

Au début, j’ai cru qu’il se foutait de moi, parce que Rahan est très joueur. Et puis je l’ai bien regardé dans les yeux et j’ai vu son unique neurone totalement affolé qui tentait une échappée désespérée par la cornée droite.

 

Moteur = un neurone.

 

-       Alors tu as plusieurs méthodes. La carte bleue. Mais à mon avis, tu vas dépasser ton plafond. Le chéquier c’est pas mal aussi, mais il risque de pas aimer …

-       …. (le neurone ouvre grand ses oreilles et pour le moment, il danse un peu moins la gigue)

-       Sinon, tu prends ton ordi, tu te connectes sur Internet et tu fais un virement. Hop hop !

-       ….

-       Ok. On n’est pas couchés. Rahan (ou devrais-je dire neurone orpheline ?) tu as bien versé un acompte ?

-       Ben oui !

-       Par virement ?

-       Ben oui évidemment ! Mais d’ici !

 

Moteur = un neurone.

 

La plomberie, c’est pire que la mécanique. La plomberie il déteste et en plus il sait pas faire.

Dès qu’on cause tuyau ou raccord, l’unique neurone survivant se suicide. T’imagines les dégâts ?

Moi j’ai vu Rahan dévisser pendant une heure au lieu de visser, en beuglant que la plomberie c’est de la merde, qu’il n’y a rien de logique en plomberie, qu’il déteste la plomberie, qu’il en a plein le cul de la plomberie ….

Tourne dans le sens des aiguilles d’une montre pour voir ….

 

J’ai vu Rahan acheter un nouveau tuyau et le déballer et râler qu’ils ne sont même pas foutus de livrer toutes les pièces.

 

-       Pourquoi ? il manque quoi comme pièce ?

-       L’embout ! il y a deux bout à un tuyau donc il faut deux embouts !

-       Ben il y est l’embout !

-       Mais non regarde ! Là il faut un embout pour le raccorder au ponton et là il faut un embout pour la lance.

-       Et bé ?

-       Et bé et bé … il n’y a qu’un embout regarde ! (et il me le brandit fièrement)

-       Bé c’est l’embout pour le ponton ?

-       Oui ! et pour la lance hein ?

-       Bé il est sur la lance !

-       ….

Plomberie = 0 neurones.

 

20 ans que je pratique Rahan et au début, j’ai vraiment eu du mal. Quand tu vois tout ce que ce mec est capable de faire, l’ampleur des travaux qu’il fait quotidiennement sur le bateau et combien il est doué pour tout … la plomberie l’a tuer.

 

Alors tu vas me dire que c’est bien mignon de me foutre de lui comme ça, je n’ai qu’à faire !

Ah mais oui mais non. Que les choses soient claires. Je sais pas faire. Et je fais pas.

J’ai mon pote Mario que j’appelle à l’aide quand il m’arrive un pépin. Mario il m’a montré plein de petits trucs à faire sur des soucis simples. Mais quand ça devient compliqué, je laisse faire les pros. Pas Rahan. Rahan est indépendant. Rahan n’aime pas demander. Moi je n’ai aucun complexe à ce niveau là. Je préfère passer pour une blonde et avoir de l’eau chaude pour ma douche. Aucun souci avec ça.

 

Et en parlant d’eau chaude. On a un cumulus qu’on a changé il y a cinq ans. Vu le prix qu’il nous a couté, je pense qu’il est en or incrusté de diamants. Un jour je le démonterai pour voir.

Le cumulus marche sur secteur quand on est au port et c’est le moteur qui le chauffe quand on est en mer.

Sauf que ça fait un mois qu’à chaque fois qu’on sort et que donc le cumulus est relié au moteur, la soupape s’excite et le cumulus se vide dans les fonds.

Mario est parti en Bretagne pour deux mois encore, jamais là quand on a besoin de lui. Je commençais déjà à composer son numéro quand Rahan m’a dit que non, laisse tomber, le cumulus était peut être trop chaud, c’est normal, tout va bien.

C’est tellement normal que depuis un mois, à chaque fois qu’on met le moteur, la soupape s’excite, même si le cumulus est froid.

 

Au retour de notre dernière virée, Rahan réfléchit intensément au problème et m’annonce qu’au printemps, il avait déposé une pièce et qu’il l’avait remontée. Certainement à l’envers. Au pif quoi. Vu que la plomberie, c’est pas logique, on ne tente pas d’être logique. Je suis désespérée.

On branche le cumulus sur le secteur, pressés tous autant qu’on est de prendre une bonne douche après quelques jours passés en mer.

Ca s’est terminé à l’ancienne et avec le gant. Le cumulus s’est vidé dans les fonds, la soupape en hyperactivité.

 

Pour moi, ça s’appelle une soupape de sécurité. Je sais pas, j’y connais rien, mais il y a le mot sécurité. Ca veut dire qu’elle et là pour éviter au cumulus d’exploser si il est en surchauffe. Très terre à terre pour une nana qui vit sur un voilier.

Pour Rahan, c’est une soupape qui déconne, aucune raison qu’elle se foute en sécurité, il faut la changer.

Elle aussi est en or, vu son prix.

On devait la recevoir sous 48h.

Ils sont en rupture de stock.

On l’aura peut être dans 15 jours.

 

Nous sommes donc au régime douche froide. C’est vivifiant.

 

J’ai envoyé un sms à Mario à 20h36 :

-       Faut que tu rentres, on n’a plus de cumulus.

Mario m’a répondu 22h29 :

-       Nous le tuyrau d eau à etre coupe.

 

Véridique. J’ai pas de mots.

 

Des amis nous ont prêté des soupapes qu’ils avaient en stock. Chez les gens normaux, on emprunte des œufs ou du beurre, nous on emprunte les soupapes.

 

Donc Rahan a décidé de démonter la soupape.

Avec Timousse, on s’est barrés tout l’après-midi. Et non je ne suis pas lâche, on avait les fournitures scolaires à acheter. En urgence.

On a trop bien fait !

Quand on est rentrés, même Timousse s’est affolé. Rahan tapait comme un malade sur la soupape qu’il n’arrivait pas à démonter. Même Timousse a suggéré qu’on attende le retour de Mario, parce qu’il valait mieux prendre des douches froides pendant deux mois plutôt que ne plus jamais prendre de douche chaude.

 

Rahan est parti siester. C’est incroyable cette capacité qu’il a à dormir dès qu’un truc le gonfle. Moi, je suis plutôt du genre à tout pulvériser.

 

Deux heures plus tard, la soupape était démontée (comme quoi …) et bien entendu, celles qu’on nous a prêtées sont incompatibles.

 

Alors Rahan a baissé le cumulus au minimum, il a posé un bouchon à la place de la soupape (qui fuit, bien sur …) et il a dit qu’on fera avec.

 

Mario a dessaoulé entre temps je pense … j’espère … parce qu’il a dit que oui, on pouvait faire comme ça, aucun risque.

 

J’ai peur.

Ca explose l’eau à 30° ?